La composition et l’utilisation du toluène

La composition et l’utilisation du toluène

1 décembre 2020 0 Par Sarah

Le Toluène est sans aucun doute l’un des hydrocarbures aromatiques les plus utilisés. Appelé aussi méthylbenzène ou phénylméthane, on l’emploie en tant que solvant ou réactif. On le reconnaît par son odeur assez singulière, rappelant celle du dissolvant des peintures ou du benzène.

 

Les spécificités physiques et chimiques de ce produit

Le toluène est l’un des produits chimiques les plus inflammables. Incolore, sa formule est le C7H8. Aussi, il s’agit d’un liquide qui est volatil, avec une odeur prononcée. Au quotidien, il peut être utilisé de 3 diverses manières :

    • Comme des solvants : Pour les peintures et vernis, les graisses, les cires, les résines époxy, le polystyrène, les produits dégraissant et nettoyant, les encres d’imprimerie, ou encore le caoutchouc.
    • Comme un composant de l’essence des voitures et du carburant des avions. Il peut aussi être utilisé dans la fabrication de certains produits pétroliers et dans les naphtas.
    • Comme une matière première : Pour concevoir des colorants, des produits chimiques, des produits de pharmacie, des détergents ou encore de l’acide benzoïque.

Il est à préciser que le toluène n’est pas soluble dans l’eau mais miscible dans la majorité des solvants organiques comme l’acétone ou encore le chloroforme. Aujourd’hui, de nombreux professionnels l’utilisent pour le tannage du cuir et même pour fabriquer des adhésifs ainsi que des colles.

A combien acheter du toluène ?

Comme tout produit chimique, le toluene ne peut être commercialisé que pour des professionnels et ne peut être utilisé que par des experts. Vous pouvez en acheter sur des plateformes spécialisées.

Le toluène coûte assez cher car il participe au processus de fabrication de multiples procédés chimiques industriels.

Vous pouvez acheter un bidon de 25 litres dans les 100 euros en moyenne. Mais il faut savoir que son prix réel sera fonction de nombreuses variations importantes. Dans tous les cas, seuls des experts doivent le manipuler, afin de protéger au maximum les personnes aux alentours.

Les conditions d’usage du toluène

Une substance dangereuse pour les voies respiratoires

Il est à préciser qu’en chimie, le toluène est une substance organique et chimique hautement inflammable. Il faut donc la manipuler avec soin. La première chose à faire, c’est de vous doter d’un équipement de protection respiratoire étant donné sa haute toxicité. Comme l’acide acétique, son inhalation à trop forte concentration, peut être néfaste pour les voies respiratoires, provoquant ainsi des arrêts cardiaques !

Une substance provoquant une intoxication

L’ingestion ou l’inhalation du toluène, peut engendrer des vomissements ainsi que des nausées, de la somnolence, des vertiges, des maux de tête et même une irritation des yeux. Il peut aussi provoquer des soucis plus graves comme une dépression du système nerveux central, car le corps met du temps à s’en débarrasser.

Aussi, il faut savoir que l’intoxication résultante du toluène est une maladie qui requiert des soins. Certains travailleurs peuvent être sujets à l’utiliser fréquemment si bien que l’intoxication est considérée comme une maladie professionnelle.

La prévention des risques

Qu’il soit utilisé comme un diluant, un produit dégraissant, ou un vernis, l’usage prolongé de ce liquide volatil est donc totalement prohibé. Il est donc important de veiller à une meilleure prévention des risques. En effet, le toluène peut s’attaquer à divers organes.

Dans le cadre d’une exposition de courte durée, on ne décèle pas de vrais dangers pour l’homme. Une attention particulière est portée aux femmes enceintes, étant donné que le toluène peut impacter le développement neuronal du fœtus. Afin de bien mesurer le taux d’exposition au toluène, on utilise parfois l’acide hippurique, mais cela reste encore à prouver.

Dans tous les cas, il faut toujours s’assurer de mettre des lunettes de protection, des gants ainsi que des vêtements de protection, afin d’éviter les projections de substances chimiques.