Pourquoi les oignons font pleurer?

Pourquoi les oignons font pleurer?

27 mai 2021 0 Par Harry

Dans tous les films sur la nourriture, il y a une scène dans laquelle le personnage principal – généralement un aspirant chef – finit par pleurer à chaudes larmes en coupant des oignons. Toute personne ayant un minimum d’expérience en cuisine peut s’y reconnaître. D’abord la piqûre, puis les larmes – à chaque fois.

À l’exception de quelques rares cas, couper des oignons conduit toujours à une sorte de pleurs – des yeux larmoyants dans le meilleur des cas, des larmes qui coulent sur votre visage comme si vous veniez de regarder un film de Nicholas Sparks dans le pire des cas. Mais quelle est la science derrière tout cela ? Sommes-nous simplement condamnés à une vie de rencontres douloureuses avec des oignons, ou existe-t-il un moyen d’éviter ce scénario trop courant ?

Il s’avère qu’il existe une poignée de mesures que vous pouvez prendre pour réduire les larmes. Découvrez comment éviter de pleurer la prochaine fois !

D’où viennent vos pleurs?

Lorsque vous hachez des oignons, ils libèrent un composé chimique qui irrite vos yeux et déclenche vos glandes lacrymales. Les oignons ajoutent de la saveur à bon nombre de nos aliments préférés, de la sauce spaghetti à la salade de thon, alors ne laissez pas l’odeur vous faire fuir. Les jardiniers adorent semer toute une flopée de graine d’oignon et cultiver des alliums ornementaux, c’est-à-dire des membres de la famille des oignons qui sont sélectionnés pour leur apparence.

Les oignons tirent leur saveur distinctive et piquante du soufre, le même composé chimique qui se cache derrière l’odeur pestilentielle des œufs pourris. Mais ce n’est pas seulement le soufre qui vous fait pleurer. Les oignons contiennent également une enzyme appelée synthase. Lorsque vous coupez un oignon, la synthase réagit avec le soufre pour créer un composé chimique appelé S-oxyde de propanethial. Ce composé est volatile et crée un gaz qui monte jusqu’à vos yeux et déclenche votre glande lacrymale – la glande qui produit les larmes. Et c’est là que les larmes commencent à couler.

Aussi scientifique et effrayant que cela puisse paraître, le Dr Chelnis affirme qu’il n’y a pas de réel danger derrière ce composé. “C’est juste un irritant”, explique-t’il. Vous pouvez vous trouver dans une pièce remplie de gens qui coupent des oignons et la pire chose qui puisse vous arriver, c’est que vous vous mettiez à pleurer beaucoup.

Aussi douloureux que cela puisse être de couper des oignons, vous ne deviendrez jamais aveugle en préparant le dîner. Ca ne sera jamais une excuse !

Tout le monde ne réagit pas au produit chimique avec la même intensité.

Vous vous êtes déjà demandé pourquoi votre ami peut sortir d’un tas d’oignons presque indemne alors que vous êtes réduit à une flaque de larmes ? Non, vous n’êtes pas en train de dramatiser. Le Dr Chelnis explique que certaines personnes ont naturellement des glandes lacrymales plus sensibles que d’autres. Malheureusement, il n’y a aucun moyen de savoir à l’avance si vous êtes très sensible ou non, et il n’y a pas grand-chose que vous puissiez faire pour changer cela. Mais il existe quelques astuces que vous pouvez utiliser pour atténuer la douleur.

Essayez l’un de ces trois trucs faciles pour éviter les pleurs

Lorsqu’un oignon est froid, il ne libère pas ce composé chimique aussi facilement que s’il était chaud, explique le Dr Chelnis. La prochaine fois que vous devez couper un oignon, mettez-le au frais pendant 10 à 15 minutes avant. Mieux encore, commencez à conserver vos oignons au réfrigérateur. Ainsi, vous n’aurez même pas à tenir compte du temps de réfrigération avant de commencer à cuisiner.

Le Dr Chelnis recommande également d’orienter un ventilateur vers votre poste de découpe. Cela permettra d’évacuer les gaz avant qu’ils n’aient le temps d’irriter vos yeux.

Si vous êtes vraiment très sensible aux oignons et qu’aucune de ces astuces ne fonctionne, essayez de porter des lunettes de protection.

Vous aurez peut-être l’air un peu bête, mais au moins vous ne pleurerez pas.

Et vraiment, vous n’arrivez toujours pas à les couper alors, cultivez-les ! L’odeur d’oignon aide à repousser les lapins, les cerfs et autres animaux en quête d’un repas savoureux dans le potager.